Êtes-vous prêt
pour devenir riche ?

Recevez votre test
GRATUIT !
  • Femme
    Homme

GRATUIT
Cadeau de
Bienvenue !




     
    
TÉLÉCHARGER


Comment vaincre la timidité ?



Bouffées de chaleur, rougissements, mains moites, souffle court, embarras, hésitations... Il suffit de se trouver soudainement en position d’inconfort pour que ces symptômes nous envahissent et créent un malaise insupportable.


Et toujours devant quelqu’un qu’on connaît à peine et qui va probablement nous juger. Les mots ne sortent pas, la voix déraille, le regard plonge... C’est la catastrophe.


Quoi qu’il se passe avec cette personne, même si elle devient rassurante, bienveillante et gentille, on entre dans le cercle infernal du malaise. Et plus elle sera gentille, plus on sera embarrassé. Car si la personne ne nous juge pas, c’est nous qui le faisons.


S’en suivent des considérations personnelles dégradantes, des petites phrases négatives et néfastes qui viennent harceler le mental des timides:


- T’es nul, tu sais pas te tenir,

- Qu’est-ce qu’on va penser de toi?

- Tu devrais avoir honte...


L'autocritique est en marche... difficile de s’arrêter... La rencontre est gâchée.



Vous vous reconnaissez dans cette situation ?


Vous voulez vaincre la timidité?



Alors considérez que ce n’est pas définitif.


La timidité, les rougissements, les mains moites viennent d’un manque de confiance en vous trop important, vous le savez déjà.


* Quelle est l’image que vous avez de vous-même ?

* Qu’attendez-vous de vous ?

* Pourquoi mettre la barre si haute ?

* Vous a-t-on demandé, dans votre enfance, de "paraître" correctement, "d’avoir l’air", de "vous tenir" ou de vous "contrôler"?

* Avez-vous entendu, suite à votre comportement: "Que va-t-on penser de nous?", "Tu devrais avoir honte"?

* Avez-vous quelqu’un, un aîné ou un parent que vous preniez en exemple et avec qui vous vous compariez ?



Réfléchissez juste quelques secondes à cette dernière question:


Ce qui était nécessaire dans votre enfance, l’est-il encore aujourd’hui ?


Vos attentes vis-à-vis de vous-même sont bien trop importantes.

Vous avez peur de ne pas tenir la route en face d’un inconnu et que cet inconnu vous juge en fonction de critères que vous avez établis, mais croyez-le ou non, cet inconnu se fiche bien de ces critères et dans 99 cas sur 100 n’est pas là pour vous juger.

Ces critères sont établis d'après vous et c'est vous et vous seul qui vous jugez.



La preuve:


Faites la liste des 20 traits de caractères que vous estimez nécessaires pour être une belle personne, la personne que vous aimeriez être.

Une fois que vous avez fait cette liste, mettez en dessous au moins 10 noms de personnes que vous connaissez personnellement, qui ont véritablement ces 20 qualités.

Vous verrez, c'est impossible. Si vous parvenez à mettre 10 noms dans la liste, soit ce sont des gens que vous ne connaissez pas véritablement, comme des stars de cinéma, soit des gens que vous connaissez et dont vous fantasmez les capacités. Car tout est dans votre tête, dans la réalité, personne n'est capable d'avoir ces 20 qualités.



Il est temps de comprendre que la liste des "qualités obligatoires pour être considéré" que vous avez tracée est démesurée.


C’est le portrait de la perfection, hors, la perfection n’existe pas! (heureusement).


Il vous faut savoir que plus vous évoluerez plus vous lèverez la barre au-dessus de votre tête, parce que vous ne vous trouverez jamais aussi bien que l’idéal que vous vous êtes fixé.


Car cet idéal n'est pas construit en fonction de ce que vous aimeriez être, mais en fonction de ce que vous vous reprochez de ne pas être. En d'autres mots, vous ne cherchez pas à vous améliorer, vous passez votre temps à vous critiquer.


Si vous cherchiez à vous améliorer, les choses seraient bien différentes, vous seriez en constante évolution personnelle. Ce travail de fond développerait votre estime et votre confiance. Or, ce n'est pas ce que vous faites. En vous critiquant, vous ne faites qu'ajouter à le liste des défauts, des situations qui "valident" (à vos yeux) vos incapacités. Ce travail de fond dégrade votre estime personnelle et vous descend dans les abîmes de la mésestime.


Il est temps de revenir sur terre, de considérer qu’en face de vous, et pour qui que ce soit, vous avez un être fait de qualités et de défauts. Plus vous accepterez les autres tels qu’ils sont, plus vous vous accepterez vous-même, et plus les symptômes de la timidité disparaîtront.


- Les gens ne sont pas aussi forts, grands et puissants que vous imaginez.

- Les gens ne sont pas aussi exigeants envers eux que vous l'êtes envers vous.

- Les gens n’ont pas autant d’attentes que vous imaginez.



Voici un exercice qui vous aidera :


Regardez-vous dans le miroir de votre salle de bain, droit dans les yeux et respirez lentement. Ne posez pas, restez simple, restez vous-même...


Envoyez-vous des regards gentils et sincères...
Des regards affectueux, tendres, bienveillants... Essayez de ressentir en vous, au niveau du plexus, le sentiment profond d’amour.


Faites cet exercice tous les matins pendant votre toilette.

Chaque fois que vous vous regardez dans le miroir, vous devez croiser un regard ami.


Dans peu de temps, vous vous sentirez plus en phase avec qui vous êtes, plus souple et tranquille.



Laurent Marchand



Voici un programme puissant qui vous aidera à vaincre la timidité.



Décuplez votre énergie et votre confiance en 30 jours!
 


C'est un programme d'une simplicité et d'une puissance exceptionnelles, concocté par l'une des nos coaches, experte en motivation, Assya Zouaoui. Durant 30 jours, redéfinissez vos objectifs, vos valeurs, vos ambitions, vos rêves et ressentez en vous monter une confiance, une énergie et une foi en la vie que vous n'avez sans doute jamais eues.

En savoir plus sur le programme...CHOISIR
Démarrer "Décuplez votre énergie et votre confiance" maintenant.CHOISIR




Identifiez-vous

Mot de passe perdu ?